Le site définiteaera.com

Le site propose des opération de trading sur les monnaies. Il n’a pas de régulateur ni d’agrément. Par ailleurs, malgré nos recherches, nous n’avons pu l’identifier la société qui le gère. Il est donc à éviter.

Le site internet

Il a été créé le 11/03/2022. Nous publions le whois :

https://www.whois.com/whois/definitearea.com

Nos recherches

La page accueil

Nous la publions ci-dessous :

La-page-accueil-dui-site-definiteaera.pdf

Le téléphone

Le site utilise :

  • Le numéro 44 20 35 35 844
  • Le numéro 31 970 1026 5364

Les faux noms

Le site utilise :

  • M. Nicolas MOREL

Les produits

Il est proposé de spéculer sur les monnaies. Ce placement est à très haut risque. Avec des escrocs, vous êtes sur de perdre votre mise…

Nous publions une enquête qui donne une bonne idée de la situation :

https://globalfraudprotection.com/scam-recovery/definite-area-review/

Il vise les consommateurs de 4 pays.

Les informations juridiques

Le site ne donne aucune informations. Les conditions générales indiquent simplement que le site est géré par definite aera company. Nous pas trouvé trace d’une société de ce nom malgré nos recherches.

Conclusion

Vous avez déjà versé des fonds que vous n’arrivez pas à récupérer ?

Si vous avez effectué un investissement qui se révèle être une arnaque, vous pouvez nous contacter à https://adcfrance.fr/contactez-nous/.  Il faudra simplement nous transférer tous les mails reçus y compris les RIB que vous avez utilisés pour faire les règlements.

Vous trouverez dans le lien ci-dessous des informations sur notre travail :

https://adcfrance.fr/les-conseils/arnaque-aux-sites-dedies-a-l-epargne-les-premieres-informations-de-l-adc-france/

L’association fera le maximum pour vous aider. Il vous sera simplement demandé une adhésion à 47 € incluant l’abonnement à notre revue trimestrielle dont vous trouverez deux numéros dans les liens ci-dessous :

Les conseils pratiques pour la gestion d’un litige

Le numéro 152 de la revue Antipac

L’apparition de l’ADC France :

La revue Antipac n° 149

Vous pouvez la réaliser avec le lien sécurisé ci-dessous :

https://adcfrance.fr/agir-avec-ladc/devenir-adherent/

Vous pouvez aussi nous l’adresser par chèque à l’ordre de l’ADC France 3/5 Rue Guerrier de Dumast, 54000 NANCY

Vous êtes en contact avec le site sans avoir versé de fonds :

Nous publions ci-dessous des conseils pratiques pour détecter les sites frauduleux. Avant d’investir, faites les vérifications utiles. Cela va vous éviter des soucis importants. L’article publié fait 5 pages. Pour ne pas trop alourdir cette page, nous vous communiquons le lien :

class="wp-embedded-content" data-secret="Z9b1B9RhTq">

Investir avec Internet : Les conseils utiles de l’ADC France

Vous pouvez nous transférer les mails reçus à https://adcfrance.fr/contactez-nous/

ATTENTION !

Si vous avez versé des fonds, vous devez impérativement déposer une plainte à la gendarmerie ou à la police dont vous dépendez. Il faut, si c’est le cas, précisez les documents personnels que vous avez pu donné aux escrocs.

Si vous avez envoyé un justificatif d’identité et / ou un justificatif de domicile sans avoir versé de fonds, vous DEVEZ FAIRE UNE MAIN COURANTE à la police ou la gendarmerie dont vous dépendez.

Vos coordonnées sont entre les mains d’escrocs. Ils peuvent les utiliser soit pour tenter de vous arnaquer avec un autre produit soit en les revendant à d’autres escrocs comme les brouteurs du Bénin par exemple.  Si cela se produit, vous pouvez nous transférer les mails reçus à https://adcfrance.fr/contactez-nous/

Nous tenons à préciser que toutes les recherches ont été sauvegardées sur un disque dur externe en PDF.

Par ailleurs, s’agissant de données publiques, nous ne retirerons aucune information sauf erreur matérielle. Cette demande devra être faite exclusivement par courrier recommandé avec AR. Aucune suite ne sera donnée pour toute demande faite par mail ou par téléphone.

LIRE LA SUITE
Article précédent
Les sites arvellainvestments.com – arvellainvestments.fr
Article suivant
recovery room – retour des fonds : les informations de la FSMA – Autorité de contrôle belge

À voir également…